Voyage payant pour l'Everest!


Par Danko Fortunić

L’Everest de la Côte-du-Sud visitait les Flames de Gatineau dans un programme double les 9 et 10 novembre derniers, puis l’équipe recevait la visite des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon le dimanche 11 novembre,  à Montmagny. Une fin de semaine où les Sud-Côtois ont récolté 4 points sur une possibilité de 6.

Plus précisément, 467 kilomètres séparent le domicile de l’Everest et celui des Flames de Gatineau. Et bien, ni la distance, ni les 4 h 30 de déplacement en autocar n’ont été un obstacle pour que l’Everest sorte victorieux contre les Flames de Gatineau vendredi et samedi.

Les joueurs dans la chambre étaient prêts à compétitionner et nous l’avons tous remarqué dès les premières minutes de jeu dans la partie de vendredi alors qu’après avoir concédé le premier but, l’équipe n’a pris que 8 secondes pour donner la réplique. Louis Daniel Miville ainsi que Xavier Parenteau ont inscrit tous les deux leurs premiers filets de la saison dans un match très physique qui s’est conclu par la marque de 9-4 en faveur de l’Everest. « Jeu physique, oui, très important, ça fait partie de notre ADN, mais la discipline aussi se doit d’être au rendez-vous, puis quand tu joues contre une équipe comme ça, c’est sûr que tu ne peux pas tomber mou en pensant que ça va être facile, c’est dans ce temps-là que les blessures arrivent. », commente l’entraineur-chef, Simon Olivier.

L’équipe était satisfaite du gain obtenu dans ce premier match du programme double, mais ce n’était que partie remise pour les hommes de Simon Olivier alors que le deuxième duel contre ces mêmes Flames, arrivait seulement dix-huit heures plus tard.

Après une partie très physique la veille, les Flames et l’Everest ont opté pour un jeu plutôt rapide et moins robuste le samedi après-midi. L’Everest a donné le ton au match en marquant les cinq premier-but de la partie avant de recevoir un premier signe de vie de la part des Flames à mi-chemin en troisième période. Le duel s’est soldé par la marque de 6-1 pour l’Everest. « La bonne nouvelle c’est qu’on a donné 5 buts contre en deux parties, donc c’est une moyenne de 2,5, on veut essayer de garder ça en bas de 3 et ça, c’est positif de ce côté-là. », explique Simon Olivier.

Avec deux victoires en poche en autant de matchs, la troupe de Simon Olivier retournait à la maison tout de suite après la partie pour essayer d’aligner une fin de semaine parfaite de 3 victoires en 3 jours contre les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Malgré une première période impressionnante où la nouvelle acquisition de l’Everest, Maxime Charbonneau, a réussi ses deux premiers filets avec l’équipe, l’Everest n’a pas été en mesure de venir à bout des Prédateurs qui, tirant de l’arrière 2-0 en première période, ont réussi à remonter la pente pour se sauver de Montmagny avec une victoire de 6-3. Dans la défaite, l’ancien porte-couleurs des Prédateurs, Vincent Éthier, a touché la cible en avantage numérique. « Je pense qu’on a manqué d’énergie mentale et physique parce qu’on a très bien commencé, c’était notre troisième partie en moins de trois jours, notre équipe est jeune et c’est plus dur de garder le focus mental. », rappelle Simon Olivier.

Du renfort de l’Ontario

L’Everest de la Côte-du-Sud a fait l’acquisition de l’ailier droit Maxime Charbonneau du Rock de Timmins de la NOJHL vendredi dernier. L’attaquant de 20 ans s’est montré très heureux d’entreprendre cette nouvelle aventure avec l’équipe de la Côte-du-Sud. « Je suis capable d’apporter autant d’offensive que de la robustesse, je suis un gars qui peut jouer en avantage numérique et passer des minutes défensivement sur la patinoire, je suis un gars des deux sens de la patinoire, c’est de la profondeur que je peux apporter à l’équipe. », précise Maxime Charbonneau.

Questionné sur son arrivée avec l’Everest, Maxime n’avait que des bons mots pour sa nouvelle équipe : « C’est un super de beau défi, si on regarde les Golden Knights l’année passée, tout le monde les sous-estimait et on peut nous aussi créer une belle surprise. »

L’entraineur-chef de l’équipe, Simon Olivier, est très heureux de l’ajout de Maxime dans ses rangs et il a livré quelques commentaires avant la partie de vendredi contre les Flames de Gatineau à son sujet : « C’est un droitier qui est aussi capable de jouer à gauche, c’est un joueur qui a des bonnes habilités offensives qui a une scoring touch au tour du filet, il a un excellent lancer, donc on espère qu’il va nous aider offensivement. J’ai adoré son jeu, c’est un joueur qui est intelligent, qui est cérébral, un bon sens du jeu, un excellent lancer, un bon flair offensif, un premier match qui était un peu en ajustement, mais on va le voir sur l’avantage numérique sans aucun doute. »

Petite fin de semaine pour l’Everest

Après trois parties en trois soirs la fin de semaine dernière, l’Everest aura un peu plus de repos alors que l’équipe ne disputera qu’une seule partie cette fin de semaine. Le prochain match aura lieu ce vendredi soir, à 19 h 30, contre les Cobras de Terrebonne à la Cité du Sport. Ce sera une deuxième visite pour les Sud-Côtois, alors qu’ils s’étaient inclinés par la marque de 8-1 la dernière fois.

 
 
 

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Suivez-nous

Dernières nouvelles

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 TER 46 35 7 74 3 1 218 134 84 0.804 40.8 11.63 32.4 32.56
70/215
83.42
31/187
2 LON 46 34 9 71 1 2 234 152 82 0.772 36.9 13.78 29.2 25.60
53/207
81.16
39/207
3 PRI 46 33 9 70 2 2 256 174 82 0.761 45.0 12.37 36.8 29.90
58/194
82.22
32/180
4 GRA 46 34 11 69 1 0 211 128 83 0.750 41.5 11.05 31.1 23.77
53/223
82.57
38/218
5 STJ 48 24 17 55 4 3 208 154 54 0.573 33.3 13.01 27.1 25.29
65/257
82.71
37/214
6 CDS 47 24 22 49 1 0 185 189 -4 0.521 34.2 11.50 34.3 21.34
54/253
80.00
45/225
7 CHA 45 23 19 49 2 1 181 197 -16 0.544 33.5 12.01 34.1 16.48
30/182
75.34
55/223
8 MTE 46 22 20 48 2 2 199 207 -8 0.522 31.1 13.90 34.2 16.58
31/187
78.32
49/226
9 VAL 47 21 23 45 1 2 171 186 -15 0.479 34.0 10.71 34.6 20.16
51/253
80.22
53/268
10 STG 45 17 26 36 1 1 178 237 -59 0.400 29.8 13.29 32.9 24.19
45/186
74.71
43/170
11 GAT 46 15 29 32 2 0 157 227 -70 0.348 31.2 10.95 39.0 13.56
32/236
71.75
76/269
12 LSL 46 12 29 29 2 3 132 202 -70 0.315 30.0 9.56 36.1 16.36
35/214
73.71
61/232
13 MTN 46 6 34 18 3 3 125 268 -143 0.196 27.2 10.01 47.0 16.74
40/239
74.89
57/227
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 TER 46 35 7 74 3 1 218 134 84 0.804 40.8 11.63 32.4 32.56
70/215
83.42
31/187
2 LON 46 34 9 71 1 2 234 152 82 0.772 36.9 13.78 29.2 25.60
53/207
81.16
39/207
3 PRI 46 33 9 70 2 2 256 174 82 0.761 45.0 12.37 36.8 29.90
58/194
82.22
32/180
4 GRA 46 34 11 69 1 0 211 128 83 0.750 41.5 11.05 31.1 23.77
53/223
82.57
38/218
5 STJ 48 24 17 55 4 3 208 154 54 0.573 33.3 13.01 27.1 25.29
65/257
82.71
37/214
6 CDS 47 24 22 49 1 0 185 189 -4 0.521 34.2 11.50 34.3 21.34
54/253
80.00
45/225
7 CHA 45 23 19 49 2 1 181 197 -16 0.544 33.5 12.01 34.1 16.48
30/182
75.34
55/223
8 MTE 46 22 20 48 2 2 199 207 -8 0.522 31.1 13.90 34.2 16.58
31/187
78.32
49/226
9 VAL 47 21 23 45 1 2 171 186 -15 0.479 34.0 10.71 34.6 20.16
51/253
80.22
53/268
10 STG 45 17 26 36 1 1 178 237 -59 0.400 29.8 13.29 32.9 24.19
45/186
74.71
43/170
11 GAT 46 15 29 32 2 0 157 227 -70 0.348 31.2 10.95 39.0 13.56
32/236
71.75
76/269
12 LSL 46 12 29 29 2 3 132 202 -70 0.315 30.0 9.56 36.1 16.36
35/214
73.71
61/232
13 MTN 46 6 34 18 3 3 125 268 -143 0.196 27.2 10.01 47.0 16.74
40/239
74.89
57/227

Commanditaires

Planchers Mercier
Desjardins