« On n’a jamais rien sans rien, il faut travailler ! »

 

Même si une bonne option est d’effectuer des transactions pour remplacer Maxime Charbonneau, Vincent Éthier, Zacharie Maheu, Olivier Lefebvre et Félix-Antoine Leblond, ce n’est pas une tâche facile que d’attirer des joueurs à venir jouer à Montmagny.

« Convaincre les joueurs de venir jouer en région, ça été très difficile, j’ai trouvé ça dur, par contre, si on continue de bâtir notre réputation de la façon qu’on le fait sur une note positive, ça va être de plus en plus facile d’attirer des joueurs. Ce volet là de mon travail, en tant que directeur hockey, devrait normalement être plus facile dans les années futures », mentionne Simon Olivier.

Statistiques de la saison régulière 2018-2019 de la LHJAAAQ (Source : lhjaaaq.com)

Remplis de talent et d’expérience acquise au sein de la LHJMQ, Louis-Philippe Denis, Alec Malo et Carl-Olivier Dignard ont tous les trois refusé de se rapporter à l’Everest la saison passée, ce qui a forcé Simon Olivier à les échanger.

Avec 32 buts et 69 passes pour 101 points lors de la dernière campagne, Louis-Philippe Denis aurait certainement apporté beaucoup sur le jeu de puissance qui a fait défaut après les fêtes. Avec certitude, il aurait joué sur le premier trio à la gauche du joueur de centre Alec Malo. Ce joueur au grand gabarit qui a joué en 2017-2018 avec les Olympiques de Gatineau aurait certainement fait la pluie et le beau temps avec Louis-Philippe Denis, qui a passé les saisons 2016-2017 et 2017-2018 avec l’Océanic de Rimouski.

Carl-Olivier Dignard, âgé de seulement dix-huit ans, a un avenir très prometteur, alors qu’il s’est mérité le titre du joueur le plus prometteur (17-18ans) lors du 31e Gala méritas de la LHJAAAQ. À sa première saison avec le Collège Français de Longueuil et les Braves de Valleyfield, Dignard a récolté 16 buts et 19 passes pour 35 points en 36 rencontres. Avec des joueurs de ce calibre, l’Everest aurait eu plus de profondeur à l’attaque et une équipe beaucoup plus compétitive. Si la direction de l’équipe avait réussi à convaincre ces joueurs à venir jouer à Montmagny, la baisse de régime après le congé des fêtes ne se serait pas fait sentir avec les départs de Yan-Cédric Gaudreault et de Xavier Labrecque.

À la date limite des transactions, l’Everest avait acquis le défenseur Zachary Vanier des Forts de Chambly. Même si le défenseur format géant de 6'7" était un membre de l’Everest, il avait refusé de se présenter à Montmagny. Simon Olivier pourra échanger ses droits cet été, que quelques clubs de la région de Montréal seront intéressés à faire l’acquisition du défenseur originaire de Saint-Constant.

« Dans le futur, je ne vous dis pas que ça va être l’an prochain, on va travailler pour que ce soit l’an prochain, mais il faut être capables d’amener ce genre de joueurs là ici. C’est ce qui fait que l’équipe va se rendre à l’étape suivante qui est d’être pas juste bonne, mais vraiment une candidate pour gagner un championnat », explique Simon Olivier.

L’Everest devrait avoir plus de facilité à attirer ce style de joueurs dès cet été, car petit à petit, l’équipe sud-côtoise se forge un nom au sein de la ligue pour les raisons suivantes :

  • L’Everest a été finaliste au trophée Gilles-Houle remis à l’organisation de l’année.
  • Simon Olivier a été nommé entraineur-chef de l’année 2018-2019 par ses pairs lors du Gala méritas de la LHJAAAQ.
  • Alors que plusieurs s’attendaient à les retrouver dans les bas-fonds du classement à sa première saison, l’Everest en a surpris plus d’un en terminant au 7e rang du classement général avec une fiche de 24-23-1.

 

Ce sont des arguments qui entreront en ligne de compte lorsque le temps de faire un choix viendra pour des joueurs qui auront la possibilité de se rapporter à l’Everest.

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Suivez-nous

Dernières nouvelles

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 STJ 3 2 0 5 0 1 10 7 3 0.833 0.0 0.00 0.0 25.00
4/16
92.31
1/13
2 PRI 2 2 0 4 0 0 16 5 11 1.000 27.0 29.63 20.0 18.18
2/11
85.71
2/14
3 WES 2 1 0 3 1 0 7 6 1 0.750 26.5 13.21 40.5 30.00
3/10
100.00
0/7
4 NEP 1 1 0 2 0 0 4 3 1 1.000 34.0 11.76 28.0 28.57
2/7
100.00
0/6
4 MTE 1 1 0 2 0 0 3 2 1 1.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/3
100.00
0/3
4 CDS 1 1 0 2 0 0 3 2 1 1.000 37.0 8.11 30.0 0.00
0/6
75.00
2/8
7 GAT 2 1 1 2 0 0 6 5 1 0.500 31.5 9.52 34.0 0.00
0/15
80.00
3/15
8 TER 2 1 1 2 0 0 7 7 0 0.500 11.0 31.82 11.5 0.00
0/6
66.67
4/12
9 VAL 2 1 1 2 0 0 6 7 -1 0.500 40.5 7.41 26.5 0.00
0/7
70.00
3/10
10 LON 1 0 0 1 0 1 4 5 -1 0.500 23.0 17.39 22.0 16.67
1/6
100.00
0/3
11 GRA 2 0 1 1 0 1 4 11 -7 0.250 35.0 5.71 45.5 21.43
3/14
91.67
1/12
12 CHA 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
12 ROC 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
14 STG 1 0 1 0 0 0 3 8 -5 0.000 0.0 0.00 0.0 12.50
1/8
80.00
1/5
15 HAW 2 0 2 0 0 0 3 8 -5 0.000 17.0 8.82 17.5 13.33
2/15
93.75
1/16
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 STJ 3 2 0 5 0 1 10 7 3 0.833 0.0 0.00 0.0 25.00
4/16
92.31
1/13
2 PRI 2 2 0 4 0 0 16 5 11 1.000 27.0 29.63 20.0 18.18
2/11
85.71
2/14
3 WES 2 1 0 3 1 0 7 6 1 0.750 26.5 13.21 40.5 30.00
3/10
100.00
0/7
4 NEP 1 1 0 2 0 0 4 3 1 1.000 34.0 11.76 28.0 28.57
2/7
100.00
0/6
4 MTE 1 1 0 2 0 0 3 2 1 1.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/3
100.00
0/3
4 CDS 1 1 0 2 0 0 3 2 1 1.000 37.0 8.11 30.0 0.00
0/6
75.00
2/8
7 GAT 2 1 1 2 0 0 6 5 1 0.500 31.5 9.52 34.0 0.00
0/15
80.00
3/15
8 TER 2 1 1 2 0 0 7 7 0 0.500 11.0 31.82 11.5 0.00
0/6
66.67
4/12
9 VAL 2 1 1 2 0 0 6 7 -1 0.500 40.5 7.41 26.5 0.00
0/7
70.00
3/10
10 LON 1 0 0 1 0 1 4 5 -1 0.500 23.0 17.39 22.0 16.67
1/6
100.00
0/3
11 GRA 2 0 1 1 0 1 4 11 -7 0.250 35.0 5.71 45.5 21.43
3/14
91.67
1/12
12 CHA 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
12 ROC 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0.000 0.0 0.00 0.0 0.00
0/0
0.00
0/0
14 STG 1 0 1 0 0 0 3 8 -5 0.000 0.0 0.00 0.0 12.50
1/8
80.00
1/5
15 HAW 2 0 2 0 0 0 3 8 -5 0.000 17.0 8.82 17.5 13.33
2/15
93.75
1/16

Partenaires

Planchers Mercier
Desjardins