L’Everest égalise à nouveau son record d’équipe pour le plus de victoires consécutives

Jacob Lavallée qui manoeuvre comme dans du beurre pour son premier du match. (Crédit photo: Joel Croteau / Everest de la Côte-du-Sud)

Montmagny, le 29 octobre 2022 – C’est dans le cadre de la semaine restaurons notre hockey, de Hockey Québec, que l’Everest affrontait les Rangers de Montréal-Est. La troupe de Simon Labrecque a égalisé le record de concession en enregistrant un cinquième gain consécutif, cette fois-ci par la marque de 7-4.

 

Dans la victoire, Jacob Lavallée s’est de nouveau ressorti du lot. L’attaquant de Québec a réalisé un tour du chapeau en inscrivant notamment le but de la victoire. Il s’est également fait complice du huitième de la saison de Christophe Chiasson ainsi que du premier des deux réussites d’Elliot Lavoie.

 

Il ne fallait pas arriver tard pour le début de la rencontre. Lors de la première présence sur le jeu, Jacob Lavallée a bien travaillé en échec-avant pour créer un revirement. L’attaquant de 20 s’est par la suite moqué tout le monde en débordant la défensive des Rangers pour lancer les hostilités après 43 secondes de jeu.

 

« Pour de vrai, il y a une belle chimie entre Lavoie et Lavallée. Bourdeau se sent à l’aise avec ces deux joueurs. Lavoie et Lavallée jouent ensemble depuis un certain temps. Il les a bien complétés et a été efficace en échec-avant et a bien alimenté ses compagnons de trio », explique Labrecque 

 

« Bourdeau a commencé sur notre troisième ligne et avec aucune présence sur les unités spéciales, poursuit l’entraîneur-chef de l’Everest. Après les défaites, on l’a essayé sur les unités spéciales et il progresse bien. Il a bien saisi son opportunité et il est réceptif. Pour vrai, je ne m’attendais pas autant de lui en début d’année. »

 

En fin de période médiane, Dan Chrétien réussit son cinquième de la campagne en partie grâce au beau repli offensif d’Alexis Côté.

 

Toutefois, l’Everest s’est créée elle-même une frayeur en troisième période, en accordant trois offrandes aux Rangers en l’espace de 10 minutes. Félix Poulin, Steven Iannidinardo ainsi que Salavatore Bucaro ont ramené le pointage à 5-4.

 

À la suite du filet de Bucaro, l’entraîneur, Simon Labrecque choisit bien le moment pour demander un temps d’arrêt. Les vétérans de la formation se lèveront quelques instants plus tard. Avec moins de quatre minutes à écouler, les joueurs de 20 ans redonneront une priorité de deux buts ou plus.

 

Jérémie Bégin était d’office devant la cage de l’équipe sudcôtoise et a arrêté 35 des 39 lancers dirigés vers son filet. Il était 23 en 24 après 40 minutes de jeu.

 

« Défensivement, nous avons joué en deux temps. En première période ça n’a pas été parfait. On a mal géré la rondelle. Quand on gère mal la rondelle, on crée des revirements, on n’offrait pas de bonnes options de part et d'autre. En deuxième, on s’est bien ajusté et en troisième on a paniqué et les joueurs se sont ressaisis après le temps d’arrêt, mentionnant l’entraîneur-chef de l’équipe, soulignant au passage qu’à 5-1, certains joueurs ont poussé vers l’avant sans que ce soit nécessaire.

 

Jonathan Labrie était absent vendredi en raison d’examen à l’université. Il s’agît également du retour au jeu de Zacharie Bordeleau qui a connu l’une de ses meilleures rencontres de la saison.

 

L’Everest reprendra l’action vendredi prochain. La commande sera grande alors que la Côte-du-Sud visitera l’une des meilleures formations du circuit en les Cobras de Terrebonne à 19h. Dimanche, 6 novembre, l’Everest conclura sa fin de semaine à l’aréna de Montmagny en accueillant les Flames de Gatineau à 14h.
Source: Luc Carbonneau

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Suivez-nous

Dernières nouvelles

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 TER 26 24 2 48 0 0 162 59 103 0.923 41.4 15.04 27.2 38.64
51/132
82.98
16/94
2 PRI 28 20 6 42 0 2 154 108 46 0.750 38.8 14.17 34.8 30.94
43/139
73.04
31/115
3 STJ 27 17 8 36 0 2 123 105 18 0.667 38.1 11.96 31.7 19.26
26/135
74.78
29/115
4 LON 25 15 5 35 3 2 120 65 55 0.700 36.5 13.16 28.7 34.02
33/97
84.52
13/84
5 CDS 23 15 7 31 1 0 99 88 11 0.674 34.8 12.38 36.8 31.11
28/90
73.58
28/106
6 CBA 25 14 8 31 2 1 126 113 13 0.620 38.6 13.07 39.0 32.56
28/86
71.95
23/82
7 GRA 25 13 9 29 2 1 106 100 6 0.580 37.8 11.23 36.2 25.26
24/95
77.00
23/100
8 VAL 26 11 13 24 1 1 98 124 -26 0.462 36.9 10.21 37.8 24.00
24/100
60.95
41/105
9 MTE 22 10 9 23 3 0 86 94 -8 0.523 34.7 11.27 35.0 19.75
16/81
77.50
18/80
10 GAT 27 10 16 21 0 1 99 137 -38 0.389 35.7 10.27 37.0 23.73
28/118
69.53
39/128
11 JOL 24 8 14 18 2 0 89 120 -31 0.375 32.5 11.42 36.3 28.41
25/88
69.23
28/91
12 LAV 25 4 18 11 3 0 111 165 -54 0.220 32.5 13.67 39.5 32.63
31/95
66.02
35/103
13 MTL 25 3 21 7 1 0 77 172 -95 0.140 25.8 11.96 45.6 23.19
16/69
59.84
49/122
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 TER 26 24 2 48 0 0 162 59 103 0.923 41.4 15.04 27.2 38.64
51/132
82.98
16/94
2 PRI 28 20 6 42 0 2 154 108 46 0.750 38.8 14.17 34.8 30.94
43/139
73.04
31/115
3 STJ 27 17 8 36 0 2 123 105 18 0.667 38.1 11.96 31.7 19.26
26/135
74.78
29/115
4 LON 25 15 5 35 3 2 120 65 55 0.700 36.5 13.16 28.7 34.02
33/97
84.52
13/84
5 CDS 23 15 7 31 1 0 99 88 11 0.674 34.8 12.38 36.8 31.11
28/90
73.58
28/106
6 CBA 25 14 8 31 2 1 126 113 13 0.620 38.6 13.07 39.0 32.56
28/86
71.95
23/82
7 GRA 25 13 9 29 2 1 106 100 6 0.580 37.8 11.23 36.2 25.26
24/95
77.00
23/100
8 VAL 26 11 13 24 1 1 98 124 -26 0.462 36.9 10.21 37.8 24.00
24/100
60.95
41/105
9 MTE 22 10 9 23 3 0 86 94 -8 0.523 34.7 11.27 35.0 19.75
16/81
77.50
18/80
10 GAT 27 10 16 21 0 1 99 137 -38 0.389 35.7 10.27 37.0 23.73
28/118
69.53
39/128
11 JOL 24 8 14 18 2 0 89 120 -31 0.375 32.5 11.42 36.3 28.41
25/88
69.23
28/91
12 LAV 25 4 18 11 3 0 111 165 -54 0.220 32.5 13.67 39.5 32.63
31/95
66.02
35/103
13 MTL 25 3 21 7 1 0 77 172 -95 0.140 25.8 11.96 45.6 23.19
16/69
59.84
49/122

Partenaires

Planchers Mercier
Desjardins
Planchers Mercier
Desjardins
Planchers Mercier
Desjardins
Planchers Mercier
Desjardins